L'ETAT OPTIMAL

Article du Mois :  L'état optimal

   Il existe un lieu dans notre esprit et notre corps où dans l'instant tout va bien, rien n'est à enlever, rien n'est à ajouter. Cependant, il ne s'agit pas d'un état fixe dont nous devrions créer une mémoire, à l'image d'un ancrage dans notre psyché et notre corps, et auquel nous chercherions à revenir sans cesse.

  Voilà en quelques points les caractéristiques de cet état:

1) Etat d'équilibre psycho-physique.

2) Compromis entre lâcher-prise et tenir bon.

3) Compromis entre relâchement de l'attention et concentration.

4) Il s'adapte à la situation en fonction de l'individu.

5) C'est un état sans cesse en expansion.

6) Etat qui mêle un sentiment de confiance, de force, de détermination avec un sentiment d'adaptabilité, de souplesse et de légèreté.

  Il est essentiel de noter le caractère déployant de cet état optimal. Ainsi on ne créé pas une mémoire d'un état prédéfini mais plutôt la mémoire d'une attitude face à la vie qui vise à rechercher à chaque instant le soulagement, par rapport à nous-mêmes, dans n'importe quelle situation. Cela implique de laisser notre spontanéité s'exprimer: vaste programme! L'entrainement a pour but l'apprentissage des moyens qui permettront au pratiquant de ne pas s'interposer entre la situation et la réponse qui correspondra le plus à sa personnalité dans l'instant où il la vivra. L'état optimal est donc une disponibilité vis-à-vis de l'extérieur sans pour autant sacrifier notre individualité. On ne cherche pas à être le plus calme possible dans toutes les situations mais plutôt à être calme si c'est ce que nous pouvons réaliser dans le moment, sans se mentir à nous-mêmes. Parfois, la colère ou l'agressivité sont nos seules possibilités, et elles nous procurent d'ailleurs un grand soulagement.

   Par conséquent, il n'y a pas d'émotion négative en soi. La séparation négatif et positif est souvent basée sur un clivage moral. Négatif=mal, positif=bien, c'est le calcul qui tombe comme une lame de guillotine. Il est crucial de développer la conscience de nous-mêmes en passant par le corps car à chaque situation correspond plusieurs réponses individuelles possibles de nature physiologique, nerveuse, musculaire et énergétique. Il s'agira de découvrir laquelle d'entre elle est la plus satisfaisante pour nous dans l'instant.

   Selon la nature du ressenti, notre organisme sera plus ou moins en déséquilibre. Et comme notre corps recherche sans cesse l'homéostasie, développer notre sensibilité à la manière dont nous nous sentons favorisera le retour à l'équilibre. C'est pour cette raison que l'état optimal est un état qui prend en compte la situation, l'environnement ainsi que l'état physique, psychologique et mental de la personne à un moment donné.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now